Oui au nouveau nom…

  • Décliner le sigle et l’esprit de IESF en région

A peine éteints les projecteurs de la Journée nationale de l’Ingénieur, le conseil d’administration de l’Uris  s’est remis au travail pour mener à bien les modifications de statuts et d’organisation dans la suite de la modernisation de la fédération IESF démarrée il y a plus de trois ans.

Dans ce cadre , nos administrateurs ont retenu un nouveau nom pour l’URIS, qui sera proposé à l’approbation de l’assemblée générale d’ici la fin de l’année: notre territoire est un cas unique ( précurseur?) en France, puisque le 1er janvier prochain, la métropole de Lyon sera détachée du département du Rhône! En conséquence, il est proposé de retenir le nom IESF Lyon Rhône-Ain, ou plus simplement IESF Lyon RA.

ECAM92s

Table ronde finale à l’ECAM conclusive de la JNI 2014

Plus de 220 entrées,  ingénieurs et leurs invités, ont été enregistrées aux différents activités proposées au cours de cette journée, à la fin de laquelle les participants se sont  d’ores et déjà donné rendez-vous le 2 avril 2015 pour la troisième édition.

Mais le plus important pour les organisateurs fut sans doute de constater la diversité de formation et la large palette d’âge des participants. Beaucoup de têtes nouvelles, qui sont venus s’ajouter aux fidèles adhérents dans un esprit convivial et d’échanges nourris autour de l’économie circulaire, devenue familière à tout un chacun.

  • Tous sur le campus de l’INSA le 10 juin 2014

Sur votre agenda, retenez le 10 juin après-midi pour la tenue de notre assemblée générale annuelle sur le campus de l’INSA….avant le dernier Mardi des Ingénieurs et scientifiques consacré aux robots dans l’industrie qui se tiendra à l’amphithéatre Marc Seguin comme à l’accoutumée.

Nous préparons le programme des conférences du cycle 2014/15, en partenariat avec certaines associations de notre fédération. Vous avez une proposition de thème à traiter, ne lâchez pas votre clavier et faites-nous en part d’ici fin mai: Formulaire des mardis.

Avec satisfaction, nous constatons que certains des thèmes que nous avons déjà abordés sont toujours d’actualité: une seul exemple, nous avions parlé de la pertinence du bon choix des bornes de recharge des véhicules électriques en décembre dernier. Or le législateur continue d’avancer sur ce thème:  lien vers l’article Localtis. Et le 3 avril dernier, certains de nos participants ont pu tester pour de vrai les citadines électriques mis à notre disposition par le partenaire Bluely. Certainement une expérience à renouveler vu la satisfaction qu’ils ont exprimée.

 

Publicités

Rien ne se perd…

« Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme »

Antoine Lavoisier ( 1743-1794)

Cette citation attribuée à Lavoisier, le créateur de la chimie moderne, est probablement la reprise d’un ancienne phrase prononcée par un philosophe grec, Anaxagore. Nous l’avons choisi pour illustrer le secteur de l’Economie Circulaire, thème de la Journée de l’Ingénieur à Lyon le 3 avril.

Le concept d’Economie Circulaire, dont le vocable pourrait éventuellement faire penser à des transactions financières  ou budgétaires, englobe  au contraire le design des objets manufacturés en prévision de la réutilisation des matériaux qui les constituent et  la mise en œuvre de process industriels pour y parvenir, au-delà du simple recyclage au sein de la même filière sectorielle. Nous sommes dans du concret et pas du tout dans l’économie virtuelle!

D’ailleurs, cette manifestation est inscrite en prélude de l’ouverture de la semaine nationale de l’Industrie, dont tous les événements sont recensés sur le  site  semaine Industrie.

Vous y retrouverez en particulier le 8 avril  la prochaine édition des Mardi des Ingénieurs et Scientifiques consacrée à l‘efficacité énergétique des bâtiments. Notre cycle a démarré il y a un an et s’implante patiemment dans le paysage encombré des conférences proposées dans l’active agglomération lyonnaise.

Regardons plus loin, et plus large. Notre union régionale ne se manifeste pas assez dans le département de l’Ain. Sollicité par l’un de nos adhérents, la SRIPF, nous aurons le plaisir de soutenir l’organisation d’un conférence au Pole Européen de la Plasturgie à Oyonnax le 3 juin en soirée. L’invitation vous parviendra par le canal habituel des mailings que nous expérimentons pas à pas depuis deux mois*.

Pour en revenir à la journée 3 avril, nous y accueillerons avec grand plaisir un certain nombre d’élèves-ingénieurs: IESF souhaite asseoir la place des Ingénieurs dans la société civile, et parmi les objectifs de cette manifestation nationale, il y a la volonté de  » de mettre en lumière le métier d’ingénieur en la valorisant aux yeux du grand public et des décideurs pour susciter des vocations et générer de l’employabilité ».

Dans le même esprit, la section lyonnaise de Grenoble INP alumni accueillait à la Maison des Ingénieurs le 20 mars dernier les élèves de troisième  année pour établir sans tarder le lien avec leur association.

Rien ne se perd, tout se transforme…Un élève-ingénieur d’aujourd’hui deviendra demain un membre actif dans nos associations grâce à la pertinence des initiatives que nous lui avons proposées.

 

* Nota: pour ceux qui ne reçoivent pas nos lettres d’information, inscrivez -vous directement sur notre site (lien vers inscription) et assurez-vous à l’avenir, si nécessaire, que notre adresse est bien reconnue comme expéditeur autorisé dans votre boite mail.

 

 

Cent fois sur le métier tu remettras ton ouvrage…

Vérification faite, il semblerait que la citation originale de Nicolas Boileau soit moins ambitieuse dans les nombres de tentatives:

Hâtez-vous lentement, et sans perdre courage,
Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage […]

Il en va ainsi de la Maison des Ingénieurs à Lyon, et vingt tentatives pour en prolonger l’existence, nous n’y sommes pas encore!

Le point de vue de l’URIS est la même depuis plus d’un an et nous avons exprimé à nouveau de notre position lors de la dernière assemblée générale de la SC, propriétaire des lieux. Suite à cette réunion improductive, notre conseil d’administration reste mobilisé pour déboucher durant l’année qui nous reste pour trouver une solution consensuelle à ce feuilleton. Et n’avons pas perdu courage ni l’espoir d’y arriver, malgré des contre-temps et volte-faces imprévisibles il y a quelques mois.

Concrètement, il a été proposé aux associés qui ont voté en faveur de la reconduction de réfléchir dans les prochains mois à la mise en place d’une nouvelle Maison des IESF.  Ayant appris des errements du passé les erreurs à ne pas reproduire dans le futur, nous chercherons à mettre en place une structure juridique proche de l’idéal associatif qui est le nôtre et mieux adaptée à protéger le patrimoine immobilier dont bénéficie notre communauté régionale des Ingénieurs et Scientifiques.

Nouvelle bannière animée JNI 2014-2s

Patience une nouvelle fois! L’ouverture formelle des inscriptions est prévue pour le 5 mars, le programme est en cours de finalisation et devrait satisfaire le plus grand nombre, à commencer par les élèves-ingénieurs des établissements de l’agglomération lyonnaise.

Depuis fin décembre, plusieurs dizaines d’entre vous se sont pré-enregistrés pour être tenus informés régulièrement de la préparation de la JNI 2014. Pour ce faire, nous sommes maintenant dotés d’un logiciel de mailing sécurisé, adapté aux associations, et qui nous permettra d’envoyer nos messages à des groupes ciblés: les participants aux Mardi des I&S, les inscrits à la JNI ou les anciens de ONE, par exemple. Le format est aisément consultable sur les smartphones et pas seulement avec un PC.

Nous avons enrichi le contenu de la JNI  par rapport à l’an passé, en proposant en supplément de la conférence-débat de soirée, des ateliers pédagogiques pour expliquer ce qu’est l‘Economie Circulaire et des visites de sites industriels en région lyonnaise.

La communication nationale va monter en puissance durant le mois de mars: à signaler l’interview de Julien Roitman, président de IESF dans la revue  Challenges, et nous vous renvoyons également à un autre entretien récent dans Educpros.fr

Bienvenue aux membres individuels

Les ingénieurs et scientifiques qui veulent adhérer en tant que membre individuel sont accueillis exclusivement par les unions  régionales depuis l’adoption des nouveaux statuts de notre Fédération Nationale IESF.

L’Uris Ain-Rhone  se doit de répondre avec bienveillance aux besoins de cette catégorie de membres présentes depuis longtemps dans notre organisation. Représentés au sein de notre Conseil d’Administration, notre association s’efforce d’entendre leurs demandes spécifiques et de faciliter leur intégration à notre communauté des I&S, aux cotés des groupements régionaux.

Pour faciliter le renouvellement de leur adhésion, nous leur proposons pour la première fois de le faire sur notre avec une première possibilité de paiement en ligne pour les titulaires d’un compte Paypal. Nous étudierons plus tard comment étendre le paiement aux cartes bancaires les plus courantes.

Etre au service de nos adhérents, modernes et connectés, sans dépenser des fortunes. Un beau challenge à remettre sur l’ouvrage.

Des voeux FutURIStes

Nous avons le plaisir d’être accueilli par un de nos membres associés, à l’occasion des voeux 2014.

Cette tradition n’est pas fréquente à l’Uris, nous avons souhaité cette année tracer quelques perspectives, et regarder le  chemin parcouru depuis l’année dernière.

Les ingénieurs que nous sommes ont appris très tôt ce qu’est un polygone de sustentation. Prosaïquement, pourquoi un tabouret a besoin de trois pieds pour être bien stable!! L’Uris a également besoin  que nos  trois catégories d’adhérents soient présents et satisfaits de faire partie de notre association: les groupements régionaux, les membres individuels et les membres associés.

Allianz, chez qui nous sommes ce soir, fait partie de la troisième catégorie. Des associés avec lesquels nous pouvons batir un partenariat durable et mutuellement accepté.

Dans la première catégorie, deux groupements régionaux nous ont rejoint en 2013, ce n’est pas le nombre qui compte mais le principe, sachant que beaucoup d’écoles n’ont pas de groupes structurés d’anciens au niveau régional. Maintenir ce rythme pendant cinq ans est un bel objectif. L’atteindre nous ferait penser que les orientations prises par le CA étaient les bonnes et répondaient aux attentes de notre communauté. Sans oublier les membres individuels, orphelins d’autres structures, qui constituent le deuxième pilier de notre structure et qui sont très demandeurs de rencontres et d’activités. Un certain nombre d’entre eux sont présents ce soir pour la première fois.

Nous devons répondre aux attentes hétérogènes des uns et des autres, en veillant à compléter ce que les groupes régionaux proposent déjà très bien à leurs membres. Nous constatons que de plus en plus régulièrement, les activités qu’ils organisent sont ouvertes aux membres de l’Uris.

Durant l’année 2013, nous avons rattrapé une partie du retard que nous avions dans le secteur de la communication, et nous comptons poursuivre en 2014. Ainsi nous espérons faire des mailings mieux ciblés en fonction de vos besoins.

Nouvelle année, nouveaux projets: Pourquoi pas introduire progressivement des paiements de cotisations en ligne?

JL GUYOT presentation Voeux 2014

En revanche, Un point spécifique n’a pas débouché comme nous le souhaitions, la clarification juridique du statut de la MDI. Nous avions espéré un renouvellement  de la durée de la SC propriétaire des lieux. Il est probable qu’il faudra se rapprocher de l’échéance de 2015 pour que les parties prenantes finalisent une solution pérenne pour la reconduction.

Mais je peux vous assurer qu’il y aura une MDI tant que je serai président de l’URIS. Une Maison des Ingénieurs, avec plein de défauts certes, mais un grand mérite: celui d’exister. Et que beaucoup d’Uris nous envient (Grenoble cherche à créer la sienne depuis plusieurs années). Une MDI si utile à beaucoup d’entre vous, socialement respectable, entre autres raisons  car elle héberge également une association accompagnant les demandeurs d’emploi, et assurant la promotion de nos métiers techniques en particulier en direction des jeunes femmes.

Pour revenir à nos actions en tant qu’Uris, le plus important est le maintien de votre réactivité, l’écoute de vos critiques, de vos suggestions face à nos initiatives, que certains trouvent encore trop modestes. Mais aussi sachons engranger les premiers résultats de la reconnaissance externe en train de naitre – de renaitre allais-je dire!- grâce à la notoriété croissante des Mardis des I&S ou de la Journée Nationale de l’Ingénieur.

Nous renouons progressivement le dialogue avec les établissements supérieurs de la région lyonnaise, et les remercions de nous accueillir régulièrement pour nos manifestations et assemblées diverses. Ainsi notre participation ce vendredi à une table ronde organisée par Centrale Lyon pendant la Journée des doctorants.

ONE, objectif nouvel emploi, s’adapte et reste une activité demandée. Au-delà de ce que nous vous avons déjà dit en novembre, Alain Depagne et les animateurs bénévoles continuent d’accueillir tous les vendredi un groupe d’actifs en reconversion d’emploi. A nouveau des entretiens individuels seront proposés en complément dans des situations spécifiques et autre nouveauté, l’Uris proposera de se retrouver pour un déjeuner d’échanges entre actifs le quatrième vendredi de chaque mois, avec les participants ONE.

En conclusion, un petit clin d’oeil nostalgie, c’est peut-être la dernière année je vous présente nos vœux sous le nom de l’URIS. Quel nom aurons-nous choisi d’ici 2015? Pour avoir la réponse, il vous faudra patienter l’automne. D’ici là, le CA vous souhaite santé et réussite dans toutes vos activités.

Jean-Luc GUYOT

logo IESF Uris AR

( extrait de la rencontre des voeux du 28 janvier à Lyon)

2014 Résolument tournés vers les autres

Démarrage sur les chapeaux de roues en ce début de mois de janvier, sans référence quelconque au rallye automobile expatrié en Amérique du Sud.

Pour la première fois depuis de longues années, tous nos adhérents, partenaires, connaissances  et amis sont conviés à échanger des vœux autour d’un verre à l’initiative du bureau de l’URIS. Venez accompagné, c’est l’occasion de cultiver votre réseau dans la communauté IESF à Lyon. Nous y dévoilerons nos premiers projets pour 2014, ainsi que ceux de notre membre associé Allianz.

Le cycle des mardis des Ingénieurs et scientifiques innove également en abordant pour la première fois un thème lié à la santé (inscription). Ce secteur d’activité est l’un pôle phare de la région lyonnaise – au sein duquel nombre de nos membres travaillent. Et de plus les questions socio-économiques, que le développement exponentiel des performances techniques de l’appareillage ne va pas manquer de poser,  rentrent parfaitement dans le fil conducteur de nos entretiens. Inutile de dire que nous ne ferons pas le tour complet de la question le 11 février, mais la qualité des intervenants permettra à chacun de se forger une première opinion.

Projet d’activités 2020

Tout aussi important, le conseil d’administration démarre en janvier sa réflexion quant au rôle que doit jouer l’URIS à moyen terme, et aux services que notre association pourrait ou devrait proposer à ses adhérents. Un questionnaire a circulé en fin d’année parmi les groupes et membres individuels, les résultats serviront de base pour construire une dynamique nouvelle dans la foulée de celle enclenchée au niveau de la fédération nationale IESF. Par ailleurs, il parait souhaitable de connaitre et de prendre  en compte les besoins de ceux qui aujourd’hui ne sont pas membres participants. Car,ne nous voilons pas la face, l’existence de l’URIS est encore souvent méconnue.

La finalisation de ce projet sera un exercice plus compliqué qu’il n’y parait. Les attentes  sont hétérogènes d’un groupement régional à l’autre, sans parler des attentes des membres individuels. Les administrateurs auront à dépasser des intérêts contradictoires, et à trancher en bout de course en fonction de nos propres limites, à savoir le nombre de bénévoles prêts à s’engager.

L’élaboration de notre document final prendra plusieurs mois, et pendant ce temps, la consultation reste ouverte: il n’y a pas de suggestions idiotes, ni de prix à gagner! A vos claviers!

Comme on dit de temps en temps   » c’est reparti, comme en 14! ». Seulement, cette fois-ci la seule guerre à gagner est celle du collectif associatif contre certains individualismes égocentriques.

 

Avec un peu de bonnes volontés…

« Si on payait mieux les bénévoles, ça donnerait peut-être envie à plus de gens de travailler gratuitement.  »

Philippe Geluck   (Extrait de la bande dessinée Le Chat à Malibu)

Derrière cette phrase pleine de non-sens extraite d’une bande dessinée, se cache une banalité applicable  à l’union régionale de IESF à Lyon, comme ailleurs!

Le conseil d’administration propose des activités, les adhérents consomment et y participent d’une façon croissante, et nous confirment par leur présence que l’événement proposé répondait à un vrai besoin. Mais entre temps, il a fallu préparer, organiser, contacter des intervenants, relancer les inscriptions, répondre aux mails des retardataires, bref gérer l’intendance et compléter le dévouement inégalée de notre secrétaire.

Posséder un lieu de réunions et de rencontres comme la MDI, c’est une chance irremplaçable, mais à nouveau, il faut entretenir, réparer, planifier et gérer les petits conflits d’agenda. La Maison des Ingénieurs, vit principalement le jour des activités de OPE que nous accueillons depuis 18 ans, et en soirée, accueille principalement des réunions de groupes régionaux membres de notre association.

Venons-en aux points spécifiques du moment. Notre nouveau bureau 2013 est constitué mais recherche encore un trésorier-adjoint. Pas besoin d’être comptable, mais d’avoir la disponibilité  de venir passer 2/3 h à la MDI régulièrement, pour donner un coup de main à Alain Jacquis, trésorier en titre depuis cette année. Le suivi de l’émission et de l’encaissement des cotisations l’année prochaine est une tache essentielle  pour laquelle n’importe quel ingénieur un peu organisé peut nous apporter sa contribution.

L’information de tous en temps réel nécessite de connaitre un minimum les outils de gestion des bases de données, si possible en usage gratuit. Sur ce point, vos lumières pour dénicher,  au sein de notre communauté, les talents qu’il nous faut ne seront pas superflues.

Les  mardis  des Ingénieurs et Scientifiques ont lieu tous les deux mois, mais c’est avec beaucoup plus d’anticipation qu’il faut préparer de nouveaux sujets et rechercher des intervenants de qualité. André Mordant de l’URIS et Michel DEPROST de Enviscope sont à votre écoute pour préparer un sujet qui vous tient à coeur.

Sans perte de temps, vous pouvez leur écrire sur la page indiquée ci-dessus.

Enfin, vous savez que ONE, un service proposé à nos adhérents pour les accompagner lors d’un changement d’emploi ou d’une réorientation de carrière, fêtera ses 15 ans le 29 novembre prochain (inscription). De nouveaux animateurs nous ont rejoint depuis l’année dernière, mais peut-être que de nouveaux retraités sont en mesure de venir compléter notre équipe avec de nouvelles compétences à proposer. Et pour les actifs, rien ne leur interdit de rejoindre le groupe que nous avons créé l’année dernière sur Viadeo (lien). La solidarité, c’est d’aider les animateurs à bien orienter les participants qu’ils rencontrent tous les vendredi matin en proposant des entretiens réseaux pertinents.

Et pour illustrer nos remerciements, terminons par une autre citation:

« Les bénévoles ne sont pas payés, pas parce qu’ils n’ont aucune valeur, mais parce qu’ils sont inestimables »
Sherry Anderson

Voeux 2013

Ballon à terre Chambon voeux 2013

Un ballon qui s’envole en 2013., des projets à venir, dans un monde en mutation…

URIS Ain-Rhône existe pour répondre aux besoins de la communauté des Ingénieurs et Scientifiques

L’union régionale de la profession se doit accueillir tous les diplômés depuis la recherche du premier emploi jusqu’à la retraite. Solidarité générationnelle, force d’un réseau non exclusif et ouvert sur le monde de l’entreprise et de l’enseignement supérieur sont les ingrédients pour apporter des solutions durables aux défis posés à notre société.

Ancré dans l’économie régionale,  notre réseau a les capacités de  se remettre en cause pour répondre aux attentes de ses membres et sortir des sentiers battus.

Nous comptons sur la contribution de chacun, sur vos idées, vos propositions pour y parvenir.

Associations adhérentes et membres individuels sont représentés au sein du conseil d’administration, nous vous tiendrons régulièrement informés de nos choix,  mais votre avis compte autant que votre adhésion. Ce blog vous permettra de vous exprimer en toute transparence.

A bientôt dans ces colonnes!

Jean-Luc GUYOT

Président Uris-AR