Vous chantiez…J’en suis fort aise

Atelier voix

Mercredi 21 janvier, la Maison des Ingénieurs accueillait pour la première fois l’atelier

Bien dans sa voix, bien dans ses projets,

animé avec énergie par Evelyne Gardaix.

atelier voix 21 janvier 2015

Témoignage d’un participant:

Quelques « techniques » finalement assez simples pour orienter correctement l’ensemble des ressources contribuant à « donner de la voix » : attitude, respiration, relaxation musculaire, échauffement…
Une expérience facile, enrichissante et prometteuse.

Antoine E.

Si vous êtes intéressés à participer à une prochaine édition, inscrivez-vous auprès d’Hélène Auclaire. Contact.

IESF Emploi et les réseaux sociaux

Nos animateurs, toujours dynamiques pour mieux accompagner les participants aux réunions hebdomadaires du vendredi matin, ont ouvert un nouveau chantier: déterminer sur quel réseau social faut-il être actif pour animer le réseau des anciens, et suivre leur parcours professionnel.

IESF Emploi explique depuis longtemps comment construire et utiliser intelligemment son propre réseau.

Mais aujourd’hui de nouveaux outils sont à notre disposition, les Facebook, Linkedin, Viadeo et Google+… Alors lequel choisir? Comment sélectionner celui qui nous est le plus adapté?

Vous avez un avis, une expérience à partager, une mise en garde à faire, vous êtes un ancien de ONE: nous vous invitons à nous écrire avant le 15 février prochain.

Le bureau de IESF a d’ailleurs envisagé de mettre en place, le moment venu, une réunion de formation/ sensibilisation aux réseaux sociaux. Ces derniers sont devenus incontournables dans le paysage actuel professionnel et associatif, et nous avons constaté il n’y a pas que les plus anciens à parfois se poser des questions!

Publicités

Clap de première en 2015

14 janvier 2015 – Espace Bonnetain de l’ECAM

Le directeur des Études, représentant de Monsieur Didier Desplanches, a souhaité la bienvenue aux administrateurs en soulignant l’esprit humaniste qui anime cet établissement, indispensable complément au programme d’études scientifiques.

Au tableau noir, figuraient encore derrière lui  quelques équations de Laplace, qui ont pu paraitre bien absconses aux ingénieurs les plus anciens…

A l’issue du conseil d’administration tenu sur place, Jean-Luc GUYOT a remercié la direction de l’ECAM pour son accueil et l’ensemble des présents, adhérents ou partenaires invités.

« Je vous souhaite la bienvenue pour la première fois en tant que IESF Lyon-RA.
Toutes proportions gardées, le président de la Métropole de Lyon accueillait élus et associations lundi soir pour la première fois également avec une nouvelle casquette pour les vœux 2015. N’ayant personne pour écrire mon discours, je devrais en toute logique être plus bref que lui…

L’année dernière, nous nous sommes souhaités la bonne année en tant que URIS Ain-Rhône.

Alors pourquoi avoir changé de nom ?
Adopter le nom IESF était une évidence, dans la lignée de l’action volontariste de notre fédération pour se faire entendre au niveau nationale la voix des Ingénieurs & Scientifiques, comme force vive de la société française. Nous représentons 4% de la population active, sommes présents dans tous les secteurs : industrie, services, administration, élus et bien sûr agriculture (il y a même des ingénieurs vignerons parmi nous !).
Ensuite il fallait mentionner Lyon, devenue depuis 2 semaines la première métropole qui n’est plus sur le territoire d’un département
RA enfin parce que nous couvrons les départements du Rhône (le nouveau) et l’Ain
Mais aussi parce que nous sommes en Rhône-Alpes,
Et pourquoi pas…. le A pourra servir prochainement pour Auvergne !
Et ainsi nous sommes devenus 

BON  Logo ISF région Rhône-Alpes

Notre action est multiple et il n’est pas de mon propos de mal résumer tout ce que l’on trouve bien expliqué et dans le détail sur notre site internet.

J’aimerais seulement souligner deux actions qui sont ouvertes à un large public, tel le vôtre, et pas seulement à nos adhérents.

D’abord les conférences-débats, Mardi des Ingénieurs et scientifiques, qui se tiennent tous les deuxième mardi des mois pairs sur le campus de la Doua. Un rendez-vous essentiel qui depuis deux ans, aborde tour à tour les grands thèmes sociétaux sur des sujets qui font débat, sur des secteurs d’activité en pleine mutation : OGM, textiles intelligents, objets connectés et cybersécurité, etc … Notre fil conducteur est de vous apporter de l’information, étayée, contradictoire, non-partisane, afin que chacun puisse ensuite se faire une opinion éclairée.

Deuxièmement, la troisième Journée nationale de l’Ingénieur le 2 avril prochain à Lyon.
Nous travaillons sur le programme qui sera finalisé d’ici début mars.
Nous pouvons d’ores et déjà annoncer un débat final à l’INSA sur les nouveaux métiers pour les ingénieurs à l’horizon 2025, un nouvel atelier sur l’Economie Circulaire en prolongation de celui qui a eu tant de succès l’an passé, un autre pour expliquer l’Industrie 4.0 aux nuls et bien sûr des visites de sites industriels et d’entreprises.

Vous avez la possibilité de vous enregistrer sans attendre sur la page Journée de I’Ingénieur 2015 : vous serez ainsi informés dès que les inscriptions seront ouvertes.

Et le petit carton disponible qui vous a été distribué à l’entrée n’est pas destiné à rester dans votre poche, mais vous pouvez le donner à l’une de vos connaissances qui pourrait apprécier de venir à l’une de ces manifestations !

Pour en revenir à nos projets spécifiques en 2015, IESF Lyon-RA a certes changé de nom, mais a aussi décidé dans la foulée de rénover ses statuts d’ici l’été. Sujet rébarbatif, dont je vous épargne le contenu, mais que le CA mène avec sérieux et qui nous engage sur le long terme. Nous sortons tout juste d’une réunion consacrée au sujet et je remercie les administrateurs de leur implication. Une maison solide ça commence par de bonnes fondations.

A ce propos, certains vont demander, où en est-on de la Maison des Ingénieurs?

Malgré de nouveaux épisodes à rebondissements, le feuilleton continue en 2015.
Allez savoir pourquoi, il m’est revenu en tête le prix Goncourt 2013, le livre « Au revoir là-haut » de Pierre Lemaitre. Dans ce roman, le poilu Albert Maillard, envoyé à l’assaut sous les bombes à quelques jours de l’armistice de novembre 14, survit par miracle après avoir été enterré vivant dans un trou d’obus. Eh bien, je me suis dit que le collectif des 22 associations qui sont unies pour défendre la poursuite de cette maison peut se reconnaitre dans ce personnage.

Et que nous continuerons à faire face à tous les lieutenants Aulnay-Pradelle, prêts à tout pour arriver à leur fin. En s’appuyant sur une solidarité sans faille et notre sens du bien commun.

Toujours lundi soir, Mme Chuzeville, la présidente du nouveau département du Rhône, rappelait qu’à Lyon, on a une longue tradition de savoir trouver des compromis.

En clair, et pour aller à l’essentiel, le collectif dont nous sommes solidaires a proposé en décembre aux trois actionnaires partisans d’une dissolution de s’asseoir pour trouver une solution entre gentlemen. Une telle tentative de médiation avec toutes les parties- je dis bien avec toutes- concernées n’a jamais eu jusqu’ici.

C’est pourquoi notre porte restera ouverte jusqu’au dernier jour pour ne pas faillir à la tradition lyonnaise de trouver un compromis.

Avant de conclure, je me dois de remercier chaleureusement notre infatigable chargée de mission Hélène, sans laquelle notre association ne serait pas si accueillante et dynamique.

Nous remercions chacun des bénévoles qui ont donné un peu de leur temps l’année passée. J’aime à répéter que donner un peu de temps, c’est recevoir beaucoup en retour à titre humain et intergénérationnel.

Je salue donc les représentants du BREI ( bureau régional des élèves-ingénieurs) qui nous rejoint ce soir avec cet état d’esprit. C’est avec eux, que nous apprenons à vivre au rythme des réseaux sociaux !

Dernier clin d’œil, notre pot de l’amitié est certainement plus modeste que dans d’autres endroits, mais sachez que nous ne recevons aucune subvention publique par choix. En revanche la convivialité y est inversement proportionnelle, comme aiment à dire les ingénieurs !!
Au nom du CA, nous vous présentons nos meilleurs vœux à chacun d’entre vous et vos proches.

Depuis la semaine dernière, nous avons eu le sentiment que la France, une fois le choc passé, n’a même pas peur. On peut s’interroger à juste titre sur l’avenir, le chômage, la mondialisation, mais il n’est pas de mise d’en avoir peur.
Encore moins de renoncer face à quelques terroristes armés, endoctrinés par des fanatiques totalitaires. Car nous avons des crayons, un peu d’humour et beaucoup d’humanité pour résister encore longtemps.

Je vous souhaite de passer une très bonne soirée en prolongeant nos conversations autour d’un pot convivial ».

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Nous sommes Charlie

Tous les démocrates ont mis ce soir une bougie à leur fenêtre.

Pour dire aux assassins terroristes que nous n’avons « même pas peur ».

Nous-sommes-Charlie

Pour rendre hommage et dire merci aux dessinateurs qui ont bercé notre jeunesse,

et au journaliste économique qui nous aidait à mieux comprendre le monde actuel.

Notre communauté s’associe à la douleur de leurs familles, frappées injustement.

——————————————————————————————————

Article 19 de la Déclaration Universelle des droits de l’homme

Tout individu a droit à la liberté d’opinion et d’expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d’expression que ce soit.