Trouver la bonne voix!

Les bonnes idées ne sont pas l’apanage des seuls administrateurs!

Nous reprenons la suggestion d’une participante à l’un de nos déjeuners inter-actifs de proposer en janvier un atelier sur le thème « bien dans sa voix, bien dans ses projets« . La preuve par neuf que l’on peut être ingénieure de profession et chef de chœur par passion.

Nous vous lançons le défi, vous nous direz si vous avez trouvé la bonne voix pour exprimer vos projets et les mener à bien. Chanter à la Maison des Ingénieurs, on aura décidément tout entendu! Pour en savoir plus: un clic

Mardi des Ingénieurs et scientifiques

Le mardi 9 décembre, la fêtes des Lumières sera finie à Lyon, aucune raison de ne pas venir débattre du principe de précaution et d’innovation sur le campus de la Doua. Nous testerons un amphi plus moderne dans la Bibliothèque Marie Curie, les habitués auront 50 mètres à faire pour revenir de l’amphi Marc Seguin, s’ils n’ont pas lu avec attention la convocation!

Plus sérieusement, vous pourrez affiner votre opinion sur un sujet qui fait régulièrement débat. Notre approche franco-française, bien solennelle – une inscription dans la constitution – apporte-t-elle la bonne réponse aux défis d’un monde qui doit se remettre en cause, et tester les réponses technologiques adaptées pour le futur.

La tradition d’un verre de l’amitié est maintenant bien en place. Hélène et l’équipe d’accueil ont besoin de votre inscription préalable pour l’organiser au mieux. Et comme nos conférences sont ouvertes à tout public, n’oubliez pas de venir accompagné. Inscriptions.

Et les autres jours de la semaine!

Les groupements régionaux de notre fédération restent actifs et proposent une très large variété d’activités, visites et conférences en dehors du deuxième mardi des mois pairs. Certains d’entre elles utilisent une méthode en deux temps dans l’enregistrement des inscriptions : ouverture en priorité aux membres du groupe organisateur, puis dans une deuxième temps ( une à deux semaines plus tard) élargissement de la manifestation à l’ensemble des adhérents de IESF Lyon-RA, lesquels sont informés via la newsletter Dernière Minute. Cela nous semble une bonne formule, tout en rappelant aux responsables d’associations de se caler autant que possible sur le rythme  bimensuel de nos mailings largement connu à l’avance:  Le calendrier.

Appel à visites pour la JNI 2015

Le 2 avril est sur vos agendas, bien sur !

Le comité d’organisation a décidé de reconduire le principe de visites d’entreprises et de sites industriels durant cette journée. Et fait appel à vos suggestions et propositions. Les Ingénieurs doivent être à l’honneur ce jour-là et donc montrer les réalisations remarquables des entreprises qui vont de l’avant. Nous écrire ( sans attendre!)

Enfin, pour illuminer votre mois de décembre, écoutez la bouffée d’oxygène que nous envoie les organisateurs de Osons la France. Dans l’interview de ce jour sur France-Inter ( l’ Interview de Aude de Thouin)   On y entend une psychologue, créatrice d’entreprise à 60 ans, expliquer que la France reste parmi les trois premiers pays pour le dépôt des brevets et qu’il faut expliquer à nos enfants qu’ils auront 13 métiers au long de leur vie!

Voilà de quoi nous aider à trouver notre voie…

Publicités

Quand les Ingénieurs nous font rêver

Mercredi 12 novembre 2014 à 17 h. Maison des Ingénieurs de Lyon. La réunion du conseil d’administration de IESF Lyon-RA va débuter dans quelques instants.

L’ambiance ressemble à celle de la nuit du 21 juillet 1969, pour ceux qui l’ont connue. Et qui se rappellent probablement où ils étaient ce jour-là.

https://i2.wp.com/s-www.leprogres.fr/images/9BCCB0DF-2AE8-4D55-B256-F3A2656BC507/LPR_03/photo-esa.jpg

Photo ESA ( agence européenne de l’espace).

Philae vient de se poser sur la comète Tchouri. Explosion de joie parmi les ingénieurs et techniciens qui ont bossé sur ce projet depuis vingt ans. Nous sommes émerveillés par la performance. Oubliés pour quelques instants les titres habituels des médias, dont la répétition quotidienne est lassante et le contenu souvent désespérant.

Ce soir nous avons la tête dans les étoiles. Un projet fou, un de ces défis qui font progresser la connaissance et le savoir-faire, vient de se concrétiser. Le mystère de la création de notre galaxie ne va pas tomber pour autant demain matin, en revanche, nous les Ingénieurs et Scientifiques savons que les retombées technologiques seront bien concrètes dans bien des domaines éloignés de la conquête spatiale.

Personne n’a jamais habité sur la Lune depuis 69, mais cet autre pari insensé a transformé notre vie quotidienne. Cet article parmi d’autres vous rappelle quelques-unes retombées de cette autre épopée, comme le teflon ou le velcro.

Les équipes de l’ESA ont été patientes, tenaces, ont su travailler au delà des clivages nationaux et dans le respect des contraintes budgétaires. Elles ont dit ce qu’elles allaient faire, et ont fait ce qu’elles avaient dit.

Elles sont restées les pieds sur terre! A peine posé sur la Comète, le module Philae  leur a posé de nouvelles difficultés. Ces femmes et ces hommes savent que la mission parfaite n’existe pas, et que les échecs bien vécus sont la source des prochains succès.

Notre CA a prévu de parler ce soir de promotion des métiers de l’Ingénieur. Nous en avons rêvé, l’ESA l’a faite!

Impossible de rester indifférent!

Le futur Musée a été présenté lors de la conférence mensuelle de la Confluence des Savoirs mardi dernier à l’ENS.

Nos lecteurs attentifs auront identifié que le décor derrière notre page d’accueil est une image du chantier du Musée Confluences.

Photo Jacques Belleville
Le chantier en novembre 2012 – Photo Jacques Belleville

Au-delà de la complexité technique de la réalisation, qui fascine un grand nombre des Ingénieurs, ce nouveau repère dans le paysage lyonnais ne peut laisser indifférent, tant d’un point de vue architectural que sur le plan financier….

Dans tous les cas, vous pouvez consulter les photos du PROGRES à quelques semaines de l’ouverture.

Il y a trente ans la réalisation de la pyramide du Louvre a déclenché un débat aussi passionné et des opinions définitives ont rempli les pages de la presse de l’époque…

Et vous, vous en pensez quoi du Musée Confluence?

 

De la coupe aux lèvres

Vous étiez plus d’une centaine à être venus écouter nos intervenants le deuxième mardi d’octobre dernier à l’INSA. L’amphi n’est pas le plus moderne du Campus, nous le savons, mais nous avons déjà prévu d’utiliser les équipements les plus récents lorsqu’ils seront disponibles.

Bandeau Mardi IetS 2014 Version finale Web

Vous pouvez toujours ajouter vos propres commentaires  aux liens rédactionnels et photos sur la page de la soirée du mardi 14 octobre  .

Si les présentations ne sont pas en ligne, ce qui arrive, sachez que nous les demandons systématiquement à nos intervenants et respectons leur choix de diffusion.

En revanche, nous avons été frappés par la diversité d’âge du public dans l’amphithéâtre Marc Seguin, et ce constat est pour les organisateurs une grand incitation à continuer dans cette direction. De soirée en soirée, cette variété enrichit les échanges intergénérationnels.

Le même intérêt ressort des discussions, en cercle plus restreint, de nos déjeuners Inter-actifs. Quel que soit le thème – culture d’entreprise, les réseaux sociaux, l’usage des langues étrangères, etc.) l’une des recettes réside dans la confrontation des opinions forcément différentes entre des Ingénieurs et Scientifiques ayant une génération d’écart.

Si nos membres boivent raisonnablement lors de ces déjeuners, la période des fêtes approchant, pourquoi ne pas remplir votre cave auprès des X vignerons le 22 novembre? Et nous vous proposons une nouvelle fois de prendre le pari de mélanger nos origines et centres d’intérêts autour d’un repas convivial à Gerland.  : inscriptions

Autre piste d’enrichissement interculturel pour 2015, notre bureau ouvre la réflexion quant au rôle que nous pourrions jouer dans l’ accueil des Ingénieurs étrangers travaillant dans la région lyonnaise. A suivre.

Post-scriptum: l’association OPE continue ses actions pour la promotion de nos métiers auprès des publics féminins. Quelques volontaires de plus seront toujours les bienvenues.