Voir le bout du tunnel

Retour

Le 18 septembre dernier, un groupe d’IESF Lyon-RA, passionnés de chantiers, de grands projets et d’Italie se sont rendus sur le chantier du Lyon-Turin, coté italien.

 sortie de tunnel pour des IESF en Italie

Au-delà du compte-rendu technique et humain, ceux qui auront observé attentivement la photo ci-dessus, auront noté que derrière les bannières habituelles du chantier, on aperçoit dans la montagne, les banderoles des opposants, séparés par… d’imposants barbelés.

Souvent les médias ont souvent fait écho des manifestations d’opposants, donnant l’impression que ce chantier de taille européenne ne démarrerait jamais. Le gouvernement italien, conscient de l’intérêt général que représente cet ouvrage, a envoyé l’armée sur place, et le chantier avance après avoir été bloqué pendant quatre ans. Pour voir le bout du tunnel, faut-il encore que l’on soit en train de le creuser!

Aurions-nous eu la même détermination si le blocage se fut produit coté français?

Depuis 2007, un commissaire extraordinaire , Mario Virano, a déployé une énergie considérable pour réconcilier des points de vue qui paraissaient complètement inconciliables au début. Confirmé dans sa fonction à plusieurs reprises par les gouvernements de droite et de gauche qui se sont succédé à Rome, il faudra un jour raconter en détail ce qui a fait le succès de sa méthode.

A l’heure de la recherche d’une conclusion consensuelle pour le futur de la Maison des Ingénieurs un intermédiaire, neutre et impartial, de cet acabit nous ferait progresser à grands pas vers…la sortie du tunnel! Pourquoi pas au minimum nous en inspirer?

Cotisations: le chantier est ouvert!

Le bureau de IESF Lyon-RA, dans le cadre de la remise à plat de nos statuts, décidée en assemblée générale, lance une consultation auprès de ses adhérents régionaux à propos de la structure adéquate de cotisations que nous devrions adopter dans les prochaines années.

Si le nombre de groupes régionaux est en augmentation depuis deux ans, force est de noter que leurs ressources sont soumises à des contraintes financières de plus en plus fortes, issues parfois de directives nationales, parfois de la nécessité de fournir plus de services à leurs propres adhérents. Or les groupes régionaux sont les piliers d’origine de notre présence locale, nous devons trouver ensemble comment maintenir leur rôle majeur.

En parallèle, le nombre des adhérents individuels est en forte augmentation , +42% à fin septembre par rapport à l’an passé. Ils nous apportent des idées nouvelles, mais sont aussi très demandeurs de propositions qui leur conviennent en terme d’animation et de d’activités. Et donc nécessitent des moyens pour y répondre correctement.

Les administrateurs prendront en compte vos remarques afin aboutir à un système le plus équitable possible, sans oublier non plus l’apport des membres associés, qui accompagnent depuis longtemps nos actions dans la région de Lyon.

 

 

Publicités

Mille fois… merci

Les différentes régions IESF se réunissent traditionnellement une fois par an, cette année le lieu choisi par l’organisateur, IESF Provence, est La Ciotat.

Yves Janique, président honoraire, et Hélène Auclaire, chargée de mission, nous y représenteront le 17 et 18 octobre. Cette rencontre permet entre autres aux différentes régions d’échanger leurs bonnes pratiques et de permettre ainsi à notre Fédération de progresser et de mieux servir ses adhérents.

Il nous ainsi été demandé de faire une démonstration des outils de communication que vous connaissez maintenant de mieux en mieux: notre site internet créé sous wordpress et le logiciel de mailing Mailchimp. Ces deux outils ont été choisis pas seulement parce qu’ils étaient gratuits , mais leur notoriété dans le monde associatif nous donnait un gage de sérieux. Et surtout, nous avions compris qu’il n’y avait pas besoin de spécialistes informatiques pour les mettre en place, ni pour les utiliser quotidiennement.

Chaque mois, nous en découvrons quels en sont les limites, les erreurs à ne pas commettre, mais la meilleure réponse n’est-elle pas la fréquentation, et l’utilisation réelle qu’en font les visiteurs/destinataires/adhérents. C’est à dire LA VOTRE!

L’objectif était d’exister sur le net. Ainsi un ingénieur ou scientifique arrivant sur la région de Lyon peut rentrer en contact immédiatement avec notre communauté en tapant ces deux mots (IESF+Lyon) sur la page d’un moteur de recherche bien connu: nous figurons en première page, grâce à la notoriété croissante de IESF!!

La fréquentation – la votre- a ainsi augmenté de +65% entre septembre 2013 et 2014, alors que nous sommes dans une période éloignée de la Journée Nationale de l’Ingénieur, point culminant de fréquentation dans l’année.

Un dernier chiffre, vous avez utilisé toujours en septembre pour la millième fois l’un de nos formulaires: inscription aux Mardis des Ingénieurs et Scientifiques, adhésion en ligne, question concernant IESF Emploi, réservation de l’une des salles de la Maison des Ingénieurs, etc…

En revanche, la partie Commentaires de la partie blog, également disponible sur toutes les pages du site, reste faiblement utilisée: les ingénieurs seraient-ils à cours d’imagination?

Concernant l’utilisation des mailings, nous avons essayé de cibler les destinataires en fonction de leurs centres d’intérêt. Avec la modestie de notre savoir-faire de débutants!

En s’appuyant sur les groupes régionaux, notre dernier bureau a proposé de faire connaitre auprès des hommes et femmes de nos associations de la possibilité de s’inscrire volontairement (ou à l’inverse de se désinscrire, bien sur) pour recevoir personnellement notre news-letter bimensuelle Dernière Minute. Le premier essai , réalisé par les ECAM le mois dernier, a fonctionné sans incident: la route est ouverte pour les suivants.

C’est donc fort de cette expérience et de vos remarques que IESF Lyon-RA témoignera à La Ciotat et nul doute qu’en retour, nous en rapporterons des suggestions utiles pour progresser dans les prochaines années.