Rien ne se perd…

« Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme »

Antoine Lavoisier ( 1743-1794)

Cette citation attribuée à Lavoisier, le créateur de la chimie moderne, est probablement la reprise d’un ancienne phrase prononcée par un philosophe grec, Anaxagore. Nous l’avons choisi pour illustrer le secteur de l’Economie Circulaire, thème de la Journée de l’Ingénieur à Lyon le 3 avril.

Le concept d’Economie Circulaire, dont le vocable pourrait éventuellement faire penser à des transactions financières  ou budgétaires, englobe  au contraire le design des objets manufacturés en prévision de la réutilisation des matériaux qui les constituent et  la mise en œuvre de process industriels pour y parvenir, au-delà du simple recyclage au sein de la même filière sectorielle. Nous sommes dans du concret et pas du tout dans l’économie virtuelle!

D’ailleurs, cette manifestation est inscrite en prélude de l’ouverture de la semaine nationale de l’Industrie, dont tous les événements sont recensés sur le  site  semaine Industrie.

Vous y retrouverez en particulier le 8 avril  la prochaine édition des Mardi des Ingénieurs et Scientifiques consacrée à l‘efficacité énergétique des bâtiments. Notre cycle a démarré il y a un an et s’implante patiemment dans le paysage encombré des conférences proposées dans l’active agglomération lyonnaise.

Regardons plus loin, et plus large. Notre union régionale ne se manifeste pas assez dans le département de l’Ain. Sollicité par l’un de nos adhérents, la SRIPF, nous aurons le plaisir de soutenir l’organisation d’un conférence au Pole Européen de la Plasturgie à Oyonnax le 3 juin en soirée. L’invitation vous parviendra par le canal habituel des mailings que nous expérimentons pas à pas depuis deux mois*.

Pour en revenir à la journée 3 avril, nous y accueillerons avec grand plaisir un certain nombre d’élèves-ingénieurs: IESF souhaite asseoir la place des Ingénieurs dans la société civile, et parmi les objectifs de cette manifestation nationale, il y a la volonté de  » de mettre en lumière le métier d’ingénieur en la valorisant aux yeux du grand public et des décideurs pour susciter des vocations et générer de l’employabilité ».

Dans le même esprit, la section lyonnaise de Grenoble INP alumni accueillait à la Maison des Ingénieurs le 20 mars dernier les élèves de troisième  année pour établir sans tarder le lien avec leur association.

Rien ne se perd, tout se transforme…Un élève-ingénieur d’aujourd’hui deviendra demain un membre actif dans nos associations grâce à la pertinence des initiatives que nous lui avons proposées.

 

* Nota: pour ceux qui ne reçoivent pas nos lettres d’information, inscrivez -vous directement sur notre site (lien vers inscription) et assurez-vous à l’avenir, si nécessaire, que notre adresse est bien reconnue comme expéditeur autorisé dans votre boite mail.

 

 

Publicités

Demandez le programme!

Comme annoncé en début de mois, les inscriptions pour la Journée Nationale de l’Ingénieur du 3 avril  sont ouvertes.  Inutile de vous rappeler les différentes activités que nous vous proposons, ou plutôt que nous vous proposions, car certaines sont déjà pleines.

Aussi, en ce week-end de retour de vacances pour certains d’entre vous, nous vous donnons en primeur une information  tombée ce vendredi dans le Bulletin de la JNI. Nous sommes en mesure de vous proposer une nouvelle visite de site industriel. Le groupe Ninkasi, dont on nous a dit l’engagement de la direction pour être partie prenante dans la réutilisation de ses effluents, et donc de l’économie circulaire,  vous ouvre les portes de sa brasserie à Tarare. Pour leur poser vos questions en live, enregistrez-vous sans délai et covoiturez jusqu’au site proposé!

Vous aurez tout le temps de revenir sur les pentes de Fourvière partager vos impressions avec l’ensemble des participants à la conférence-débat conclusive du soir. Continuez de relayer l’information autour de vous, amenez vos amis et connaissances. Et proposez à notre secrétariat, pourquoi pas, votre aide bénévole pour aider au bon déroulement de la journée. La réussite de l’événement repose sur pas mal de logistique et de détails réglés à l’avance, nous ne refusons aucun compétence! Merci par avance.

Et pour les absents, notre partenaire le site d’information Enviscope.com relaiera les articles relatifs aux points forts  de la journée. A moins que nous soyez en déplacement dans l’une des vingt-sept autres villes en France où sont en préparation un événement Journée de l’Ingénieur. Le site national mis à jour quotidiennement vous les présente complètement: en savoir plus.

Cent fois sur le métier tu remettras ton ouvrage…

Vérification faite, il semblerait que la citation originale de Nicolas Boileau soit moins ambitieuse dans les nombres de tentatives:

Hâtez-vous lentement, et sans perdre courage,
Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage […]

Il en va ainsi de la Maison des Ingénieurs à Lyon, et vingt tentatives pour en prolonger l’existence, nous n’y sommes pas encore!

Le point de vue de l’URIS est la même depuis plus d’un an et nous avons exprimé à nouveau de notre position lors de la dernière assemblée générale de la SC, propriétaire des lieux. Suite à cette réunion improductive, notre conseil d’administration reste mobilisé pour déboucher durant l’année qui nous reste pour trouver une solution consensuelle à ce feuilleton. Et n’avons pas perdu courage ni l’espoir d’y arriver, malgré des contre-temps et volte-faces imprévisibles il y a quelques mois.

Concrètement, il a été proposé aux associés qui ont voté en faveur de la reconduction de réfléchir dans les prochains mois à la mise en place d’une nouvelle Maison des IESF.  Ayant appris des errements du passé les erreurs à ne pas reproduire dans le futur, nous chercherons à mettre en place une structure juridique proche de l’idéal associatif qui est le nôtre et mieux adaptée à protéger le patrimoine immobilier dont bénéficie notre communauté régionale des Ingénieurs et Scientifiques.

Nouvelle bannière animée JNI 2014-2s

Patience une nouvelle fois! L’ouverture formelle des inscriptions est prévue pour le 5 mars, le programme est en cours de finalisation et devrait satisfaire le plus grand nombre, à commencer par les élèves-ingénieurs des établissements de l’agglomération lyonnaise.

Depuis fin décembre, plusieurs dizaines d’entre vous se sont pré-enregistrés pour être tenus informés régulièrement de la préparation de la JNI 2014. Pour ce faire, nous sommes maintenant dotés d’un logiciel de mailing sécurisé, adapté aux associations, et qui nous permettra d’envoyer nos messages à des groupes ciblés: les participants aux Mardi des I&S, les inscrits à la JNI ou les anciens de ONE, par exemple. Le format est aisément consultable sur les smartphones et pas seulement avec un PC.

Nous avons enrichi le contenu de la JNI  par rapport à l’an passé, en proposant en supplément de la conférence-débat de soirée, des ateliers pédagogiques pour expliquer ce qu’est l‘Economie Circulaire et des visites de sites industriels en région lyonnaise.

La communication nationale va monter en puissance durant le mois de mars: à signaler l’interview de Julien Roitman, président de IESF dans la revue  Challenges, et nous vous renvoyons également à un autre entretien récent dans Educpros.fr

Bienvenue aux membres individuels

Les ingénieurs et scientifiques qui veulent adhérer en tant que membre individuel sont accueillis exclusivement par les unions  régionales depuis l’adoption des nouveaux statuts de notre Fédération Nationale IESF.

L’Uris Ain-Rhone  se doit de répondre avec bienveillance aux besoins de cette catégorie de membres présentes depuis longtemps dans notre organisation. Représentés au sein de notre Conseil d’Administration, notre association s’efforce d’entendre leurs demandes spécifiques et de faciliter leur intégration à notre communauté des I&S, aux cotés des groupements régionaux.

Pour faciliter le renouvellement de leur adhésion, nous leur proposons pour la première fois de le faire sur notre avec une première possibilité de paiement en ligne pour les titulaires d’un compte Paypal. Nous étudierons plus tard comment étendre le paiement aux cartes bancaires les plus courantes.

Etre au service de nos adhérents, modernes et connectés, sans dépenser des fortunes. Un beau challenge à remettre sur l’ouvrage.