Premier Anniversaire

Il y a juste un an ouvrait ce blog destiné à pallier se substituer à un notre ancien site internet:

Que les abonnés soient remerciés pour leur fidélité, mais aussi les près de 4.000 visiteurs venus tout le long de l’année pour s’informer, nous découvrir, réserver une salle à la Maison des Ingénieurs ou s’inscrire à l’une de nos manifestations.

Votre avis nous importe: exprimez-vous en cliquant une fois et en répondant à la question:

Notre blog a un an: quel est votre avis?

Plusieurs choix sont possibles.

Merci de votre réponse. Et à bientôt!

Des voeux FutURIStes

Nous avons le plaisir d’être accueilli par un de nos membres associés, à l’occasion des voeux 2014.

Cette tradition n’est pas fréquente à l’Uris, nous avons souhaité cette année tracer quelques perspectives, et regarder le  chemin parcouru depuis l’année dernière.

Les ingénieurs que nous sommes ont appris très tôt ce qu’est un polygone de sustentation. Prosaïquement, pourquoi un tabouret a besoin de trois pieds pour être bien stable!! L’Uris a également besoin  que nos  trois catégories d’adhérents soient présents et satisfaits de faire partie de notre association: les groupements régionaux, les membres individuels et les membres associés.

Allianz, chez qui nous sommes ce soir, fait partie de la troisième catégorie. Des associés avec lesquels nous pouvons batir un partenariat durable et mutuellement accepté.

Dans la première catégorie, deux groupements régionaux nous ont rejoint en 2013, ce n’est pas le nombre qui compte mais le principe, sachant que beaucoup d’écoles n’ont pas de groupes structurés d’anciens au niveau régional. Maintenir ce rythme pendant cinq ans est un bel objectif. L’atteindre nous ferait penser que les orientations prises par le CA étaient les bonnes et répondaient aux attentes de notre communauté. Sans oublier les membres individuels, orphelins d’autres structures, qui constituent le deuxième pilier de notre structure et qui sont très demandeurs de rencontres et d’activités. Un certain nombre d’entre eux sont présents ce soir pour la première fois.

Nous devons répondre aux attentes hétérogènes des uns et des autres, en veillant à compléter ce que les groupes régionaux proposent déjà très bien à leurs membres. Nous constatons que de plus en plus régulièrement, les activités qu’ils organisent sont ouvertes aux membres de l’Uris.

Durant l’année 2013, nous avons rattrapé une partie du retard que nous avions dans le secteur de la communication, et nous comptons poursuivre en 2014. Ainsi nous espérons faire des mailings mieux ciblés en fonction de vos besoins.

Nouvelle année, nouveaux projets: Pourquoi pas introduire progressivement des paiements de cotisations en ligne?

JL GUYOT presentation Voeux 2014

En revanche, Un point spécifique n’a pas débouché comme nous le souhaitions, la clarification juridique du statut de la MDI. Nous avions espéré un renouvellement  de la durée de la SC propriétaire des lieux. Il est probable qu’il faudra se rapprocher de l’échéance de 2015 pour que les parties prenantes finalisent une solution pérenne pour la reconduction.

Mais je peux vous assurer qu’il y aura une MDI tant que je serai président de l’URIS. Une Maison des Ingénieurs, avec plein de défauts certes, mais un grand mérite: celui d’exister. Et que beaucoup d’Uris nous envient (Grenoble cherche à créer la sienne depuis plusieurs années). Une MDI si utile à beaucoup d’entre vous, socialement respectable, entre autres raisons  car elle héberge également une association accompagnant les demandeurs d’emploi, et assurant la promotion de nos métiers techniques en particulier en direction des jeunes femmes.

Pour revenir à nos actions en tant qu’Uris, le plus important est le maintien de votre réactivité, l’écoute de vos critiques, de vos suggestions face à nos initiatives, que certains trouvent encore trop modestes. Mais aussi sachons engranger les premiers résultats de la reconnaissance externe en train de naitre – de renaitre allais-je dire!- grâce à la notoriété croissante des Mardis des I&S ou de la Journée Nationale de l’Ingénieur.

Nous renouons progressivement le dialogue avec les établissements supérieurs de la région lyonnaise, et les remercions de nous accueillir régulièrement pour nos manifestations et assemblées diverses. Ainsi notre participation ce vendredi à une table ronde organisée par Centrale Lyon pendant la Journée des doctorants.

ONE, objectif nouvel emploi, s’adapte et reste une activité demandée. Au-delà de ce que nous vous avons déjà dit en novembre, Alain Depagne et les animateurs bénévoles continuent d’accueillir tous les vendredi un groupe d’actifs en reconversion d’emploi. A nouveau des entretiens individuels seront proposés en complément dans des situations spécifiques et autre nouveauté, l’Uris proposera de se retrouver pour un déjeuner d’échanges entre actifs le quatrième vendredi de chaque mois, avec les participants ONE.

En conclusion, un petit clin d’oeil nostalgie, c’est peut-être la dernière année je vous présente nos vœux sous le nom de l’URIS. Quel nom aurons-nous choisi d’ici 2015? Pour avoir la réponse, il vous faudra patienter l’automne. D’ici là, le CA vous souhaite santé et réussite dans toutes vos activités.

Jean-Luc GUYOT

logo IESF Uris AR

( extrait de la rencontre des voeux du 28 janvier à Lyon)

2014 Résolument tournés vers les autres

Démarrage sur les chapeaux de roues en ce début de mois de janvier, sans référence quelconque au rallye automobile expatrié en Amérique du Sud.

Pour la première fois depuis de longues années, tous nos adhérents, partenaires, connaissances  et amis sont conviés à échanger des vœux autour d’un verre à l’initiative du bureau de l’URIS. Venez accompagné, c’est l’occasion de cultiver votre réseau dans la communauté IESF à Lyon. Nous y dévoilerons nos premiers projets pour 2014, ainsi que ceux de notre membre associé Allianz.

Le cycle des mardis des Ingénieurs et scientifiques innove également en abordant pour la première fois un thème lié à la santé (inscription). Ce secteur d’activité est l’un pôle phare de la région lyonnaise – au sein duquel nombre de nos membres travaillent. Et de plus les questions socio-économiques, que le développement exponentiel des performances techniques de l’appareillage ne va pas manquer de poser,  rentrent parfaitement dans le fil conducteur de nos entretiens. Inutile de dire que nous ne ferons pas le tour complet de la question le 11 février, mais la qualité des intervenants permettra à chacun de se forger une première opinion.

Projet d’activités 2020

Tout aussi important, le conseil d’administration démarre en janvier sa réflexion quant au rôle que doit jouer l’URIS à moyen terme, et aux services que notre association pourrait ou devrait proposer à ses adhérents. Un questionnaire a circulé en fin d’année parmi les groupes et membres individuels, les résultats serviront de base pour construire une dynamique nouvelle dans la foulée de celle enclenchée au niveau de la fédération nationale IESF. Par ailleurs, il parait souhaitable de connaitre et de prendre  en compte les besoins de ceux qui aujourd’hui ne sont pas membres participants. Car,ne nous voilons pas la face, l’existence de l’URIS est encore souvent méconnue.

La finalisation de ce projet sera un exercice plus compliqué qu’il n’y parait. Les attentes  sont hétérogènes d’un groupement régional à l’autre, sans parler des attentes des membres individuels. Les administrateurs auront à dépasser des intérêts contradictoires, et à trancher en bout de course en fonction de nos propres limites, à savoir le nombre de bénévoles prêts à s’engager.

L’élaboration de notre document final prendra plusieurs mois, et pendant ce temps, la consultation reste ouverte: il n’y a pas de suggestions idiotes, ni de prix à gagner! A vos claviers!

Comme on dit de temps en temps   » c’est reparti, comme en 14! ». Seulement, cette fois-ci la seule guerre à gagner est celle du collectif associatif contre certains individualismes égocentriques.