Nous sommes tous des Y: la réponse chez ONE

L’association des  Supelec de Lyon avait invité un consultant international Benjamin Cheminade  à venir parler fin novembre des rapports entre la génération Y et l’Entreprise. Cette génération qui a débarqué dans les entreprises à partir des années 2000. Parmi les conclusions, on en retiendra que le changement radical du rapport entre l’entreprise et les salariés, dont cette génération est le symbole surtout temporel, s’applique finalement à tous les cadres quelque soit leur âge.

Une page a été tournée. Les hiérarchies et directions des relations humaines ont pris en compte, dans leur mode de management, de gré ou de force cette nouvelle donne. Le dialogue est parfois rude entre les derniers baby-boomers, survivants d’une classe d’âge habituée à faire carrière dans le même groupe, et les trentenaires qui décident de « faire un bout de chemin » avec l’Entreprise qui les recrute.

Autre constat, qui corrobore cette modification, la rupture conventionnelle du contrat de travail est aujourd’hui devenue le mode majoritaire de terminer un CDI, de clore une étape de ce « chemin » pour passer à autre chose.

Dans ce contexte, le thème du débat choisi par ONE pour marquer ses 15 ans tombait à point:

« La fin des carrières linéaires pour les Ingénieurs et scientifiques? ».

Témoignage de Claire
Témoignage de Claire

Si la réponse à la question était évidemment positive, savoir comment vivre les changements de carrière méritait que l’on s’y arrête un peu plus:

Rebondir dans un autre secteur, devenir enseignante, créer son entreprise, gérer la carrière des deux cadres dans un couple: les témoignages d‘anciens de Objectif Nouvel Emploi ne manquaient ni de diversité ni de crédibilité.

Et pourtant, si la qualité des animateurs bénévoles de ONE a été soulignée par tous ceux qui en ont bénéficié, nous devons reconnaitre que la pertinence voire même l’existence de cette action proposée par l’URIS (IESF) à tous les Ingénieurs et scientifiques est encore largement méconnue à l’extérieur. Une modestie propre aux ingénieurs, comme parfois constatée en entreprise? Alors que, même si la population des cadres n’est pas la plus à plaindre dans le contexte actuel, les besoins existent,et la dynamique de groupe qui fonctionne les vendredis matin à la Maison des Ingénieurs peut être un soutien fort utile, pendant une période de reconversion.

ONE a entendu ce message et proposera d’améliorer son action en 2014. Par exemple, les animateurs ont conscience que les centaines anciens d’ONE représentent un formidable réseau à maintenir actif et accessible aux nouveaux « Y » en quête de nouveaux horizons!!!

———————————–

Rappel: le prochain Mardi des I & S continue d’explorer le sujet d’actualité des voitures électriques. On commence à en voir dans l’agglomération lyonnaise et ailleurs, mais les problèmes technologiques de batteries et de réseau de rechargement font encore largement débat quant aux choix des différents constructeurs.

Rendez-vous mardi 10 décembre 19h – Amphi Seguin INSA, seul ou accompagné!!

La fête des Lumières sera finie à Lyon, mais les experts invités éclaireront votre lanterne!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s