Ingénieurs et Scientifiques, encore et toujours!

Retour sur les Mardi des Ingénieurs et Scientifiques – 11 juin 2013

Jean-luc GUYOT et Michel DEPROST introduisent le deuxième Mardi de cette saison 2013:

MARDI 11 JUIN 13

Pour rendre compte de la soirée, le mieux  est sans doute de laisser la parole à l’un des auditeurs dans la salle:

« Les applications des nanotechnologies vont impacter tous les domaines techniques et scientifiques.

Mr Masenelli, qui a fait un bref exposé de ses travaux aux seins de l’INL, a souligné le caractère transversal de cette nouvelle science qui nécessite d’avoir des connaissances pluridisciplinaires. Ses travaux permettent de se rendre compte de l’importance de l’effet d’échelle sur les caractéristiques des nanomatériaux. En effet, l’amélioration de la robustesse ou de la tenue en température d’un matériau à l’échelle nanométrique ouvre la voie à des applications inenvisageables à l’échelle macroscopique.

Mme Kowal a présenté les travaux de l’INERIS dans le cadre de la prévention des risques sanitaires et environnementaux liées à l’utilisation des nanomatériaux. Les effets ne sont pas encore avérés et il est donc indispensable de prendre conscience de ces risques dès la phase de développement des technologies. Les essais cliniques effectués sur les souris ont permis de démontrer l’impact de l’inhalation des nanotubes de carbone sur le système respiratoire sans pour autant statuer sur l’effet à long terme d’une telle exposition. Un changement de paradigme est nécessaire chez les industriels afin d’associer l’INERIS dans la validation des concepts et la limitation des risques dès la phase de conception afin d’éviter les éventuels scandales sanitaires et les rappels de produits.

L’association des applications technologiques et des risques inhérents constitue le point de fort de cette conférence. Cela a permis de connaitre les différents intervenants et parties prenantes du domaine. En revanche, il aurait été souhaitable d’aborder plus en détail la partie technique quitte à raccourcir la présentation de l’INERIS. Les explications relatives à l’effet d’échelle et ses impacts sur le comportement des matériaux ont été survolés et n’ont pas permis de prendre conscience de tout le potentiel des applications qui en découlent. »

Khaled BAAZIZ ( Ancien participant à ONE)


Mercredi 3 juillet 19h15 – ESME Sudria-

L’année se termine avec une assemblée générale tardive, mais toujours essentielle pour faire le point avant d’attaquer la rentrée en septembre. Les chantiers ne manquent pas au sein de l’URIS, nous donnons rendez-vous à nos adhérents pour en parler le 3 juillet.

Le lieu choisi sera aussi une première, consécutive à la décentralisation du premier cycle de ESME-Sudria à Lyon ( et à Lille en parallèle).

Et pour terminer l’année en beauté, Julien ROITMAN, qui conduit depuis trois ans une opération de recentrage et de re-dynamisation de IESF viendra nous parler de « L’engagement de l’Ingénieur et du Scientifique dans la vie publique ».

Vous vous êtes déjà inscrit sur ce site, les organisateurs vous en remercient de leur faciliter la logistique de cette soirée conviviale.

Vous ne pouvez pas venir le 3 juillet, faites le savoir à vos amis ingénieurs et scientifiques autour de vous.

Crédit photos: André Mordant