Donnons, certes mais à bon escient.

En cette période de l’année, avec une régularité de métronome,  nous arrivent les feuilles de déclaration d’impôts sur le revenus. Déclaration en ligne ou pas, chacun s’efforce plus que jamais de ne pas oublier d’y reporter un élément déductible.

A ce titre, les membres individuels de l’Uris pourront déduire leur cotisation de l’an passé. Notre statut d’association reconnue d’utilité publique l’autorise. L’attestation fiscale leur a été adressée, conjointement à  l’appel de cotisation 2013. Hélène Auclaire et notre trésorier Alain Jacquis sont à votre disposition pour répondre à toute question à ce sujet. Il ne s’agit pas de grosses sommes, mais elles contribuent, au coté  des cotisations des groupes régionaux et des membres associés, à faire un budget équilibré.

Nous n’oublierons pas de remercier ceux qui ont fait un don volontaire l’année dernière à notre union régionale. Lui aussi déductible. On ne peut pas asseoir notre activité courante en comptant sur les rentrées de cette nature, attirantes du fait de cet avantage historique fiscal. Mais gardons en tête cette possibilité d’y faire appel plus largement lorsque des circonstances exceptionnelles le nécessiteront et pourraient réclamer ponctuellement d‘investir pour le futur.

Dans ce domaine, notre association se doit et continue d’évoluer; après la création de ce blog il y a trois mois, un groupe de discussion démarre sur le réseau social Viadeo, nous en reparlerons prochainement en détail. Ici pas de dépenses externes, simplement  la volonté de mieux faire.

La pérennité de notre association repose en majorité sur le temps donné par des bénévoles de tous âges. IESF nous conseille de « comptabiliser » le temps passé par les plus actifs d’entre nous. D’autres associations ont cette pratique depuis longtemps, elle permet entre autres face à des membres associés, à d’éventuels financeurs, à de nouveaux arrivants de valoriser nos activités, dans le bon sens du terme. Mais elle a aussi l’avantage de mieux nous connaitre nous-mêmes, de détecter nos forces et nos faiblesses, et d’anticiper comment la relève entre générations interviendra.

Pour ces raisons, je proposerai à notre prochain bureau d’avancer dans cette voie. Elle va de pair avec une organisation la plus rigoureuse possible, proche des standards des entreprises dans tous les domaines et activités qui sont les nôtres. A titre d’exemple, un contrôle Urssaf récent n’a absolument rien trouvé à redire à la tenue de notre comptabilité. Voilà un résultat dont nous remercions vivement Bernard Dochez, notre ancien trésorier.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s