Les CESER et les URIS

Non il ne s’agit de l’histoire de deux familles ennemies comme les Curiaces et les Horiaces dans l’antiquité, mais plutôt de savoir comment rapprocher des organisations lointaines l’une de l’autre. Ce thème a fait objet d’une réflexion approfondie au sein des IESF.

Dans chacune des régions française existe un CESER, dont le rôle est souvent méconnu de nos adhérents, membres des URIS.

Le CESER, l’assemblée consultative régionale, contribue à l’expression de la société civile en Rhône-Alpes. Elle est placée auprès du Conseil régional, organe délibératif, et de son président. Les deux assemblées constituent l’institution « la Région ».
Le CESER (Conseil économique, social et environnemental régional) est un lieu unique d’échanges et de dialogue, une force permanente d’analyses et de propositions, destinés à exprimer une vision, partagée avec les acteurs de terrain, des enjeux fondamentaux pour la région et ainsi à éclairer le choix des décideurs politiques pour l’avenir des rhônalpins.
Il donne des avis au Conseil régional, sur sa demande ou suite aux saisines obligatoires  sur le budget ou les schémas directeurs des politiques régionales. Il peut choisir de lui-même certains thèmes d’études et par là s’autosaisir.

Réciproquement, il existe des URIS dans toutes les régions administratives, dont les activités et la représentativité sont probablement sous-estimées par les organes régionaux, alors que la communauté des Ingénieurs représentent 4% des actifs toutes activités confondues.

Devant le constat que nous sommes probablement trop en retrait dans notre expression publique, et modestes quant à notre capacité à faire des propositions innovantes et réalistes pour le futur des territoires et des entreprises dans lesquelles nos membres travaillent, IESF a proposé de faire reconnaitre ce potentiel à l’occasion du renouvellement cette année de la composition des CESER. La variété de nos compétences et la diversité des métiers dans lesquels sont présents les Ingénieurs sont des éléments qui justifieraient largement notre  présence au sein de ces assemblées.

Actuellement, seules deux URIS sont présentes dans les régions Midi-Pyrénées et Aquitaine.Leur nomination résulte d’une décision du Préfet de Région suivant les directives données nationalement.

Suite à sa récente nomination, Jean-Luc GUYOT a récemment rencontré Bruno LACROIX,  Président du CESER Rhône-Alpes. Dans les prochaines semaines, la conférence des Présidents des trois URIS couvrant notre région va examiner la réelle opportunité que représenterait  le dépôt d’une candidature commune au niveau rhônalpin.

Publicités

Voyage d’Etudes avec l’Alliance des Rhodaniens

Samedi 13 avril au lundi 15 avril inclus

Dans le cadre de la réflexion menée sur les  activités que notre URIS pourrait proposer dans le futur  à se adhérents, nous avons l’opportunité de tester celle de voyages de découvertes sur plusieurs jours.

D’autres URIS proposent ainsi  régulièrement à leurs adhérents des voyages touristiques

visite canal

Le voyage proposé par l’Alliance des Rhodaniens présente la caractéristique d’allier d’une part des rencontres  avec des acteurs économiques des régions visitées avec d’autre part une découverte touristique et gastronomique.

Cette association a rodé la formule depuis plusieurs années, en France et dans les pays limitrophes ( l’année dernière , la découverte de la plaine du Po en Italie, par exemple). Le président Michel Raffin, nous offre la possibilité de réserver quelques places pour se joindre à ce voyage durant le printemps.  L’Alliance des Rhodaniens, si nous poursuivons la relation, serait en mesure de préparer également un voyage dont le programme serait taillé sur mesure pour les besoins des adhérents de l’URIS.

Le programme complet est diffusé ce jour auprès des membres. Il peut être obtenu directement auprès du secrétariat de l’URIS, compte -tenu du délai bref pour les pré-inscriptions ( fin du mois de février).

Il comprend entre autres:

la visite de la Chartreuse de Villeneuve-les- Avignon ( commenté par son administrateur, membre du CESER), un diner-croisière sur le Rhône, la visite de Beaucaire et de Arles, et le lundi le système de gestion des eaux de la Camargue. Voyage en car à partir de Lyon et Valence.

L’Alliance des Rhodaniens s’intéresse, comme son nom l’indique, aux territoires en connexion directe avec les fleuves qui traversent notre région.

Focus sur UniAgro

La Fédération UniAgro a été créée en 2006 par les Ingénieurs Agro des associations de diplômés de sept Grandes Ecoles et Etablissements publics de l’Enseignement National Supérieur Agronomique et Agro-Alimentaire:
AgroParisTech (regroupant l’INA Paris-Grignon, l’ENSIA Massy et l’ENGREF),
Montpellier SupAgro,
Agrocampus Ouest (ENSA Rennes),
l’ENSAIA Nancy,
l’ENSA Toulouse
– et l’ENSA Alger.

Le groupe régional de Rhône-Alpes regroupe environ 1.800 diplomés.

Membre adhérent à l’URIS, UniAgro utilise très régulièrement les locaux de la Maison des Ingénieurs pour réunir son conseil d’administration ainsi que certains des clubs d’activité du réseau, y compris le samedi!

Présidé par Michel Gugliemi, UniAGRO est l’une des associations les plus actives de notre communauté. Il est représenté en notre sein par Robert Delanoe: Agro-entrepreneurs, Agoragro, Themagro… Le croisement des savoirs avec les membres des adhérents historiques et fondateurs de URIS ne manqueront d’enrichir les uns et les autres.

Pour en savoir plus:

site UniAgro en Rhône-Alpes

Anneau des Sciences – Un oui motivé

Le conseil d’administration de l’URIS a examiné le dossier d’enquête publique présenté par le Grand Lyon et le département du Rhône pour le bouclage du périphérique de Lyon, dit « Anneau des Sciences ».

Considératant cette infrastructure indispensable pour le développement de l’agglomération, la garantie de sa compétitivité à long terme et la garantie des ’emplois régionaux, l’URIS-AR se prononcera en faveur de sa réalisation.

Elle considère en particulier que la mise en relation des pôles scientifiques et universitaires où sont situés plusieurs de ses adhérents ( La Doua, Ecully, etc.) facilitera les synergies et les échanges.

Elle attire l’attention sur la nécessité de préserver la polyvalence des usages pour tous les moyens de transports qui utiliseront ce nouveau « tuyau » destiné à irriguer l’ouest de l’agglomération , dont la saturation est déjà manifeste. Elle recommande de ne pas opposer transport individuel et collectif, mais de savoir trouver de nouveaux schémas  respectant les équilibres financiers, environnementaux et la qualité du service.

Enfin, elle considère qu’il n’est pas souhaitable de lier la décision de lancer la construction de cet ouvrage à d’autres décisions de niveau national, et dont l’envergure n’est pas de même nature.

Association INSA

L’association des diplomés de l’INSA a  connu en janvier des joies et des peines.

Le président régional Michel VOLLAND est décédé brutalement en janvier dernier, laissant dans une peine immense ses proches et sous le choc le conseil d’administration qui l’avait récemment désigné à sa tête. Nous nous associons à l’épreuve qui les touche de plein fouet.

La fin du mois a été en revanche l’occasion de célébrer François GABART, jeune vainqueur du Vendée Globe, auteur d’un magnifique exploit et détenteur d’un nouveau record de tour du monde en solitaire en moins de 80 jours. Le président de IESF, Julien ROITMAN, a souligné les grandes qualités de ce diplômé de l’INSA et lui a adressé ses chaleureuses félicitations pour un exploit  » qui honore les ingénieurs et scientifiques de France ».

Des événements organisés par nos membres ont été régulièrement accueillis dans les locaux de l »INSA. Si l’opportunité se présente de recevoir François GABART à Lyon, nous serons présents pour lui signifier notre encouragement et notre admiration pour le rêve qu’il a su apporter dans l’actualité de ce début 2013.

Jean-Luc GUYOT